En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour assurer le bon fonctionnement de nos services.
En savoir plus

Personnalisation des parcours

Différenciation

Par HERVE LESTIENNE, publié le mardi 12 septembre 2017 12:21 - Mis à jour le mercredi 21 novembre 2018 09:49
différencier.jpg
Les élèves sont tous différents. Pourquoi proposer à tous la même chose ?

Pourquoi ?

Nous avons constaté une forte hétérogénéité de nos élèves.

  • Certains ont besoin de temps alors que d'autres vont très vite.
  • Certains ont besoin de répétition dans les exercices alors que pour d'autres ces répétitions sont un obstacle un un frein à leur progression (les élèves à haut potentiel sont souvent dans cette dernière catégorie).
  • Certains sont démotivés par leurs notes qui n'évoluent pas malgré leurs efforts.
  • Certains ont besoin de reprendre les bases des années ou chapitres antérieurs.
  • Certains n'arrivent plus à donner du sens à leur apprentissage.
  • Certains sont bloqués par le volume de connaissance à acquérir.

Face à l'hétérogénéité des classes, des enseignants ont décidé de mettre de en place une différenciation simultanée à 4  niveaux que l'on appelle des parcours.

Comment ?

L'enseignant propose à l'élève une différenciation simultanée à 4 parcours.

Les parcours sont associés à des couleurs comme les pistes de ski :

  • vert : parcours facile,
  • bleu : parcours un peu plus dur mais sans difficultés particulières,
  • rouge : parcours plus difficile avec des obstacles à franchir,
  • noir : parcours très difficile avec de nombreux obstacles.

Les élèves sont libres de choisir leur parcours et d'en changer quand ils le veulent.

Les évaluations sont également différenciées.

La note maximale n'est pas la même selon la couleur du parcours.

L'appréciation générale de la copie tient compte de la qualité du travail ET du choix du parcours par l'élève et non de la note. Par exemple un élève qui a choisi le problème vert (sur 8) et a eu 7 aura une appréciation très positive sur la qualité de son travail.

En mathématiques

En mathématiques, les élèves sur la piste noire peuvent arrêter de chercher et doivent, à la place, aider leurs camarades en recherche sur d'autres pistes.

Lors de ces temps de recherche, les élèves sont en autonomie et la présence de la solution en fin de page leur permet une auto-correction aisée. En cas de problème, l'élève interroge l'enseignant ou un camarade en parcours noir.

 

Pour les contrôles, l'élève choisit sa piste et les notes maximales (sur 20) selon les pistes sont les suivantes :

ParcoursNote maximale
Vert 8 + 3 points de bonus
Bleu 12 + 3 points de bonus
Rouge 16 + 3 points de bonus
Noir 20 + 3 points de bonus

Les bonus sont des exercices du niveau supérieur ou encore plus complexe pour le parcours noir.

En PJ, un exemple de fiche pour les élèves en sixième.

Voir la page .

Pour plus d'informations, vous pouvez m'écrire à l'adresse : hlestien@ac-lyon.fr