En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour assurer le bon fonctionnement de nos services.
En savoir plus

Atelier jardin

Par MARIE-CHRISTINE BRUYAS, publié le lundi 13 mai 2019 13:00 - Mis à jour le lundi 13 mai 2019 13:04
fleur d'ortie.jpg

Les 6èmes C ont durement travaillé ce Mardi. Dans un premier temps, un peu de botanique, nous avons observé l'évolution de nos plantations: les bulbes se terminent et les annuelles prennent le relais comme l'escholtzia de Californie à la belle couleur orangée, les nigelles de Damas pointent le nez. Les framboisiers sont repartis après la taille de fin d'automne et nous promettent de beaux fruits, les radis poussent, poussent...

A part cela, nous nous sommes répartis en 2 groupes, certains ont  mis en terre à la volée ou bien en pots, des graines d'annuelles très variées: tournesols, roses trémières, lupins... d'autres sont allés récolter des orties afin de confectionner notre purin d'ortie qui est un excellent fertilisant naturel. En voici la recette: cueillir de jeunes pousses, les couper dans un récipient puis mettre de l'eau, de pluie c'est le summum mais en ce qui nous concerne nous nous contenterons de l'eau du robinet. Puis mélanger et remuer régulièrement eau et feuilles d'ortie. Pour un fertilisant, mettre un couvercle et attendre que la mousse qui est sur la surface du mélange disparaisse, en gros 15 jours. Pour lutter contre les attaques de pucerons, se contenter de laisser reposer deux à trois jours, le macérat. Pour les deux utilisations, filtrer la mixture et mettre dans un récipient fermé et indiquer sur celui ci, le nom du contenu. Attention à l'utilisation de ces derniers, ils doivent être coupés: 1/3 purin pour 2/3 d'eau pour l'arrosoir. Le purin d'ortie utilisé pur sur une plante, brûle cette dernière. Le purin d'ortie est aussi un efficace désherbant pour les mauvaises herbes et il évite de se ruiner en produits chimiques qui polluent tant notre terre.